Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/07/2008

BIC: briquet, rasoir et téléphone mobile!

3be7f3b7b603f54bbc8f2ba7729759f5.jpgAprès les stylos, les briquets, les rasoirs et même le parfum, Bic se lance dans la téléphonie. Associé à l'opérateur de téléphonie mobile Orange, Bic présente le BICphone, fabriqué par Alcatel. Il sera disponible dès le 7 août et sera vendu en libre service, dans les grandes surfaces et les commerces de proximité (bureaux de tabacs, marchands de journaux, gares et aéroports...) à 49€ TTC.

Le téléphone Bic répond à un concept simple : le 100% prêt à l'emploi. La batterie est déjà chargée et la carte SIM insérée. De plus, l'utilisateur dispose de 60 minutes de communications (valables 2 mois à partir de la mise en service du mobile) et le tout sans engagement. L'utilisateur devra s'identifier auprès du service clients Orange. Son numéro de téléphone sera valable 12 mois minimum à compter de l'activation de la ligne. Il faudra ensuite recharger le téléphone avec Mobicarte. BICphone se veut par ailleurs simple et pratique. Il se limite aux fonctions essentielles : émettre et recevoir des appels et des SMS.

 Orange et Bic espèrent gagner un large public avec cette offre « originale et de grande qualité, pensée pour le plus grand nombre », elle illustre « la simplicité et la qualité au juste prix [qui] sont des valeurs incarnées par BIC depuis plus de 50 ans. »

Ce téléphone peut être une réponse lorsque l'on a besoin d'une seconde ligne pour un temps déterminé. Bic donne deux exemples : disposer d'une seconde ligne pour vendre son appartement ou sa voiture sans être dérangé sur sa ligne principale. On peut également envisager d'adopter ce concept en cas de perte de son mobile "principal" ou lorsque l'on fait un séjour court en France...

Enfin, ces portables seront facilement identifiables en magasin grâce à leur packaging "design" et à les couleurs pétantes : orange ou vert.

10:10 Publié dans Gadgets | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.