Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/09/2007

La vogue des ordinateurs portables sur mesure, voire à monter soi-même

Avis aux bricoleurs : monter son ordinateur portable avec l'écran, les composants et la coque de son choix est désormais à la portée de tout internaute qui veut faire évoluer sa machine comme il lui plaît, une initiative qui témoigne de l'engouement pour le "sur mesure".

Un simple tournevis aimanté, un peu de minutie, et le tour est joué "en 45 minutes, une heure maximum". A condition de suivre à la lettre les instructions (éviter tout liquide, pas de geste brusque) selon Jérôme Rigaud, directeur du développement du site qui vient de lancer ce service, topachat.com, en partenariat avec l'américain Intel.

Première étape, faire sa sélection sur internet en procédant dans l'ordre indiqué : tout d'abord l'écran, puis le processeur, la mémoire, le disque dur et éventuellement une carte wifi. Il ne reste alors plus qu'à choisir la configuration, autrement dit le boîtier.

Au total, 50.000 combinaisons possibles. "Impossible d'obtenir un tel choix avec un ordinateur déjà tout prêt", note Tristan Bouchoux, directeur des ventes indirectes chez Intel.

Si le résultat obtenu convient à l'utilisateur, deux colis lui seront expédiés dans les 48 heures, l'un contenant le châssis, l'autre les composants à intégrer.

"Le but est de permettre à tout le monde, pas seulement aux experts en informatique, de devenir maître de son PC et de le faire évoluer, pour qu'il ne soit pas complètement dépassé au bout de deux ans", assure M. Rigaud.

Surcouf, filiale de la Fnac, s'est aussi lancé sur ce créneau en avril avec une réussite inattendue auprès du public, séduit par l'idée d'avoir une machine adaptée à ses besoins.

"Les portables sur mesure représentent 10% de nos ventes", témoigne Michel Benitez, directeur des achats et marketing de l'enseigne. Encore frileux, la majorité des clients ne s'aventurent toutefois pas jusqu'au bout et optent à 95% pour le forfait montage.

Quant aux "experts", poursuit M. Benitez, ils "apprécient de ne plus dépendre du système d'exploitation" Windows Vista, jugé parfois décevant mais qui équipe la plupart des nouveaux ordinateurs. Ils lui préfèrent l'ancien système de Microsoft (Windows XP) ou les logiciels libres, comme Linux.

7dc4a87e09a2119883341db6632fd6e3.gifD'autres, auparavant réfractaires au PC portable en raison de son manque de puissance, profitent de ce concept pour concevoir l'appareil de leur rêve, notamment les passionnés de jeux vidéo qui veulent des cartes graphiques puissantes.

Enfin, les technophiles "branchés" sont séduits par la personnalisation de la coque avec des graphismes qui s'adaptent au style du client, "romantique, urbain ou gamer" (amateur de jeux vidéo, ndlr).

Longtemps réservé aux ordinateurs de bureau, l'assemblage a mis du temps à s'étendre aux portables en raison "du manque de standards", explique le responsable d'Intel. D'où l'initiative du leader mondial des microprocesseurs de lancer, il y a un peu plus d'un an, un programme dit "d'interchangeabilité".

"Nous avons réuni les trois plus gros fournisseurs asiatiques de boîtiers portables pour qu'ils acceptent de faire des modèles où on peut changer le clavier, la batterie, accéder facilement au processeur et à la mémoire", détaille M. Bouchoux.

Depuis, d'autres fabricants ont rejoint le programme et la gamme s'est étoffée.

Ainsi "vous obtenez un portable qui correspond exactement à ce que vous voulez, qui vous ressemble à l'intérieur comme à l'extérieur", conclut-il.

Note: C'est une boîte française mais très sérieuse avec laquelle je travaille depuis pas mal de temps sans aucun problème (je viens encore d'y acheter mon lecteur DVD portable pour le mouflet dans la voiture après l'achat d'un apn)

pour commander: http://www.topachat.com/accueil/index.php

guide de montage: http://www.topachat.com/images/notice-configomatic-pc-por...

05:00 Publié dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.